vive


vive

1. vive [ viv ] n. f.
• 1393; wivre XIIIe (→ vouivre); lat. vipera « vipère », à cause des épines venimeuses des nageoires
Poisson (perciformes) aux nageoires épineuses et venimeuses, vivant surtout dans le sable des côtes. Grande vive, qui est commune près du Danemark. Petite vive, méditerranéenne (cf. Épine de Judas). ⊗ HOM. Vive (vif). vive 2. vive1. vivre (I, 1o)

vif, vive adjectif (latin vivus) Vieux. Qui est en vie : Être brûlé vif. Qui est plein de vie : Un regard vif. Qui est prompt, rapide dans sa façon d'agir, de réagir, de comprendre : Un élève vif. Qui fait preuve d'impatience, d'emportement, d'excès : Échanger des propos fort vifs. Se dit d'un feu très actif, d'une lumière intense, éclatante : Faire revenir la viande à feu vif. Se dit d'une couleur éclatante, lumineuse ; se dit ce qui a cette couleur : Rouge vif. Se dit de l'air, du climat, du vent qui est vivifiant : L'air est vif au bord de la mer. Indique une grande intensité, une grande acuité, en particulier dans ce qu'on ressent : Éprouver un vif plaisir. Se dit d'un angle, d'une pointe, d'une arête tranchants : Arêtes vives d'une roche. Qui saisit avec une certaine brutalité, avec mordant : Douleur vive. Chasse Se dit d'un lieu riche en gibier. Œnologie Se dit d'un vin léger, frais et relativement acide. Pyrotechnie Se dit d'une poudre dont la déflagration est rapide, par opposition à la poudre lente. Sylviculture Se dit d'un arbre dont le tronc est sans aucun défaut. ● vif, vive (expressions) adjectif (latin vivus) Eau vive, eau courante naturelle, celle des torrents et des rivières, en continuel mouvement. Haie vive, haie faite d'arbrisseaux enracinés. Sports d'eau vive, sports pratiqués en eau vive (canyoning, rafting, canoë, etc.). À joints vifs, se dit d'une construction en pierres de taille posées à sec, sans mortier. Poids vif, poids de l'animal de boucherie sur pied. Mémoire vive, mémoire dont le contenu peut être lu, effacé ou modifié à volonté. (Ce type de mémoire est souvent désigné par le sigle anglais RAM. Il s'oppose à mémoire morte ou ROM.) Bois vif, arbre ou arbuste qui a conservé toute sa frondaison. ● vif, vive (homonymes) adjectif (latin vivus) vive nom féminin vive forme conjuguée du verbe vivre vive ! interjection vivent forme conjuguée du verbe vivrevif, vive (synonymes) adjectif (latin vivus) Qui est prompt, rapide dans sa façon d'agir, de réagir...
Synonymes :
Contraires :
- mou
Qui fait preuve d'impatience, d'emportement, d'excès
Synonymes :
- acéré
- dur
- emporté
Contraires :
Se dit d'une couleur éclatante, lumineuse ; se dit ce qui...
Contraires :
- atténué
- estompé
- pâle
- passé
- tamisé
- voilé
Indique une grande intensité, une grande acuité, en particulier dans...
Synonymes :
Contraires :
- douceâtre
Qui saisit avec une certaine brutalité, avec mordant
Contraires :
- léger
vive (homonymes) nom féminin (ancien français vivre, vipère, du latin vipera) vive adjectif féminin vive forme conjuguée du verbe vivre vive ! interjection vivent forme conjuguée du verbe vivre

vif, vive
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Vivant, en vie (dans des loc.). Brûlé vif.
Plus mort que vif: à demi mort ou très effrayé.
d2./d Actif, alerte. Enfant très vif.
d3./d (Choses) Air vif, vivifiant.
Haie vive, en pleine végétation.
Eau vive: eau qui coule, qui court.
d4./d Aigu, intense. Vif plaisir. De vifs applaudissements.
|| (Couleurs) Intense. Bleu vif. Teinte vive.
d5./d Brusque, coléreux, emporté. Vous avez été un peu vif et vous l'avez blessé.
rII./r n. m.
d1./d Le vif: la chair vive.
|| Loc. fig. Couper, tailler, trancher dans le vif: s'attaquer résolument à un problème, avec des moyens énergiques.
Dans le vif du sujet: en plein dans la question.
être atteint, blessé, piqué, touché au vif, au point sensible.
|| à vif: dont la chair est à nu. Plaie à vif.
Fig. Avoir les nerfs à vif: être très tendu, très nerveux.
d2./d DR Personne vivante. Donations entre vifs.
|| Loc. fig. Sur le vif: d'après nature. Expression saisie sur le vif.
d3./d PECHE Pêcher au vif: pêcher avec comme appât un petit poisson vivant.
————————
vive
n. f. Poisson marin (genre Trachinus) comestible, au corps allongé, vivant sur les fonds sableux et dont la nageoire dorsale est armée d'épines venimeuses.

I.
⇒VIVE1 , VIVENT, interj.
A. — [Exclam. en l'honneur de qqn à qui l'on souhaite longue vie] Vive l'Empereur, la Reine, le Roi! Vive(nt) les Bourbons! Le roi Charles IX est mort (...) Vive le roi Henri III! (DUMAS père, Reine Margot, 1847, V, 10, p. 188).
P. anal. Vive la France, la liberté, la République! La grêle des pierres recommença (...) la foule [des grévistes] clamait plus fort:À mort les bourgeois! vive la sociale! (ZOLA, Germinal, 1885, p. 1443).
B. — [Exclam. exprimant l'approbation, l'accord, l'admiration] Anton. à bas! (v. bas1). Ils avaient obtenu les honneurs de la guerre, après trois mois de siège. On criait:Vive le commandant Meunier! Vivent les grenadiers de Koenigstein! (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 102). V. bas1 ex. 77.
P. anal. [Avec un subst. désignant qqc.; exclam. saluant qqc. considérée comme satisfaisante pour indiquer qu'on apprécie, admire] Vive l'amour, la joie, la musique, le vin! Vive les vacances! Ronde et fraîche comme la lune, Vive ta gorge aux bouts de fraise! (VERLAINE, Œuvres compl., t. 2, Chans. pour elle, 1891, p. 114).
Vieilli. Vive Dieu! [Exclam. pour renforcer ses propos] En Danemarck? Eh! n'y suis-je pas allé, moi (...) et n'ai-je pas manqué, vive Dieu! d'y laisser mon nez? (MÉRIMÉE, Théâtre Cl. Gazul, 1825, p. 15). Vive-Dieu! c'est un état où ni le vin ni les femmes ne manquent (DUMAS père, Tour Nesle, 1832, V, 8e tabl., 1, p. 82).
Rem. Certains grammairiens admettent l'accord avec les noms de pers. et le refusent pour les noms de choses. GREV. 1986, § 901e donne cependant des ex. d'accord et d'invariabilité dans les deux cas. D'apr. HANSE Nouv. 1987 l'invariabilité est cour. dans les deux cas: Vive les Français! Vive les vacances!
Prononc. et Orth.:[vi:v]. Homon. vive2. Ds Ac. dep. 1694, sous vive le Roy, vive le Roi, vedette autonome, ensuite sous vive le Roi, lui-même sous-vedette de vivre et, enfin, directement, sous vivre. Étymol. et Hist. 1. a) Fin XIIIe s. dans un souhait de prospérité au roi (Livre de Jean d'Ibelin, Assises de Jerusalem, éd. Beugnot, t. 1, p. 28: le prelat qui le corone et toz les autres dient en latin par trois fois: « Vive le roi en bone prosperité! »); b) 1369 (GUILLAUME DE MACHAUT, Prise Alexandrie, éd. de Mas-Latrie, p. 217: Vive tels roys et ja ne muire!); 2. a) 1532 dans un souhait de prospérité à une personne (RABELAIS, Pantagruel, éd. V.-L. Saulnier, p. 143: [Panurge] se levant [...] crya à haulte voix joyeusement: « Vive tousjours Pantagruel! »); b) 1542 (ID., ibid., p. 81 [var.]: et vive la roustisserie!); c) 1560 (J. GREVIN, Les Esbahis ds Théâtre et choix de poésies, éd. L. Pinvert, p. 173: vive l'amour et l'amoureux); d) av. 1563 vive liberté (LA BOÉTIE, Servit. volont. ds LITTRÉ, s.v. vivre). De vivre1, à la 3e pers. du sing. du prés. du subj., cf. ca 1170: Bethsabée [...] dist: ,,Tuz dis vived mes sires, li reis!`` (Livre des Rois, III, I, 32, éd. E. R. Curtius, p. 112 et ,,Salf seit li reis!`` ibid., 25, p. 111; les deux expr. traduisant le lat. vivat rex!, v. A. THOMAS ds Romania t. 44, p. 101) v. aussi vivat. Bbg. QUEM. DDL t. 34, 38.
II.
⇒VIVE2 , subst. fém.
ICHTYOL. Poisson de mer comestible, de taille moyenne, au corps allongé, muni d'épines dorsales et operculaires venimeuses, qui vit dans les fonds sablonneux des côtes. Petite, grande vive; vive commune. Parmi les poissons osseux, Conseil nota (...) des vives, aux couleurs animées, connues du temps d'Aristote sous le nom de dragons marins (VERNE, Vingt mille lieues, t. 2, 1870, p. 110).
Prononc. et Orth.:[vi:v]. Homon. vive1. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1393 (Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p. 240). Altér. de vivre « id. » ca 1280 (Bataille de caresme et de charnage, éd. G. Lozinski, 441, var. XIIIe s. guivre, déb. du XIVe s. wivre, glosé à tort « lamprillon » par l'éd., v. A. LÅNGFORS ds Romania t. 60, p. 258) remontant au lat. vipera « vipère », v. guivre et vouivre. Bbg. GOUG. Mots t. 3 1975, p. 42.

vif, vive [vif, viv] adj. et n.
ÉTYM. 980, Passion du Christ; du lat. vivus. REM. Vif, en épithète, s'emploie presque toujours après le nom.
———
I
1 (En attribut, sauf dans quelques syntagmes, seult dans des emplois figés). Vivant, en vie.Les prendre morts (2. Mort, cit. 3) ou vifs (→ aussi Faucher, cit. 6).Plus mort que vif (→ Plat, cit. 6).Écorché (cit. 1, 2, 9 et 10), grillé (1. Griller, cit. 4), brûlé vif (→ Condamner, cit. 5). || Cris d'orfraie (cit. 1) plumée vive.Chair vive.Par métaphore.Tailler dans la chair vive (→ Amputer, cit. 5), dans la chair sensible. || Tout vif et tout palpitant sur ma table de dissection (cit. 2). || M'enterrer (cit. 19) toute vive.Par plais. || Imprimé tout vif (→ Esprit, cit. 121; et aussi personnage, cit. 10).Fig. (→ ci-dessous, cit. 1).
1 Je n'ai jamais vu une personne absente être si vive dans tous les cœurs (…)
Mme de Sévigné, 148, 11 mars 1671.
2 (Hercule) prit tout vif le sanglier d'Érymanthe. Il s'empara, vivante aussi, d'une biche aux cornes d'or et aux pieds d'airain, consacrée à Diane (…)
Émile Henriot, Mythologie légère, p. 107.
2.1 La vestale impure est enterrée vive : son sang versé contaminerait la cité. On la fait alors disparaître avec sa souillure dans les entrailles de la terre.
Roger Caillois, l'Homme et le Sacré, p. 57.
Bois vif. || Haie vive (→ Lopin, cit. 2).
Par ext. (En parlant d'un être vivant). || Poids vif, cheptel vif.De vive voix.
2 N. (V. 1155). a Dr. || Le vif : la personne vivante.Le mort saisit (cit. 21) le vif. || Donation (cit. 1) entre vifs.Peint. (Vx). Modèle vivant. || Peindre au vif. — ☑ Loc. mod. Sur le vif. || Peindre sur le vif, d'après le modèle vivant.Fig. (Mod.). D'après nature. 1. Croquer.Prendre, surprendre sur le vif, dans l'état naturel, tel que la vie le présente (→ Paye, cit. 2).
3 On voit des madames Marneffe à tous les étages de l'État social, et même au milieu des cours; car Valérie est une triste réalité, moulée sur le vif dans ses plus légers détails.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 266.
b Le vif : la chair vive (→ Entamer, cit. 1).Par métaphore.Tailler, trancher, couper dans le vif.Atteint (cit. 14), touché, blessé (cit. 16), piqué (cit. 17) au vif (→ aussi Offense, cit. 2).
3.1 Nous sommes tous excédés des formes purement digestives du théâtre actuel qui n'est qu'un jeu sans efficacité. Nous éprouvons tous le besoin d'un théâtre qui agisse, et tranche dans le vif.
A. Artaud, Dossier du théâtre et son double, XXX, in Œ. compl., t. IV, p. 318.
Par métaphore.Entrer dans le vif du sujet, du débat, dans l'essentiel; aborder le point le plus important. Cœur, fond (→ Préambule, cit. 6).
c Pêche. || Au vif : avec un appât vivant. || Pêcher au vif.
d À vif : avec la chair vive à nu, non couverte de peau (contr. : cicatrisé). Avivement. || Plaie, moignon à vif (→ Douloureux, cit. 3; et aussi ongle, cit. 7).Par métaphore. || Plaie à vif (→ Inguérissable, cit. 3).Avoir les nerfs, la sensibilité à vif.
4 Il n'a point de complaisance pour la maladie; tous ses nerfs sont à vif; la révolte lui fouette le sang et la bile.
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », VII.
4.1 (…) qu'à vif ou en effigie — soit qu'en de rares instants de chance (partagés ou m'appelant à les faire poétiquement partager) je m'arrache à ma grisaille quotidienne en une sorte de mort sans blessure.
Michel Leiris, Frêle bruit, p. 378.
3 (XVIIe). Techn. Mis à nu (comme la chair vive). || Pierres vives, non recouvertes de terre, de bousin. || On a fouillé jusqu'au roc vif (Académie).N. m. || Le vif d'une pierre : la partie dure que l'on atteint sous le bousin.Joints vifs, sans mortier. || Pierre coupée à vive arête. Aviver.
Cour. || Arêtes (cit. 2) vives (→ Niveler, cit. 1). || Angles (1. Angle, cit. 2) vifs, nettement découpés, saillants (→ par métaphore, Angle, cit. 5; réunir, cit. 7; sécheresse, cit. 4).
4 (Mil. XVIe). Où la vie semble résider. || Eau vive (→ Moussu, cit.; polir, cit. 9; puits, cit. 3; ruissellement, cit. 3).Par métaphore. || Source vive (→ Désaltérer, cit. 6; humanité, cit. 8).N. m. (Mar.). || Le vif de l'eau : marée de vive eau, grande marée.Air (1. Air, cit. 7) vif, frais et pur, qui ranime, vivifie (→ Enivrer, cit. 28; goulée, cit. 2; griser, cit. 4).Chaux vive (→ Orpiment, cit. 1). || Combustion vive.Mar. || Les œuvres vives d'un navire.Mécan. || Force vive (ainsi désignée par Leibniz par oppos. à la « force morte » qui est une simple « tendance au mouvement »).
———
II Par ext. Qui a de la vie.
1 Dont la vitalité se manifeste par la rapidité, la vivacité des mouvements et des réactions. Agile, alerte, déluré, fringant, 1. gaillard, guilleret, léger, leste (cit. 2), pétulant, sémillant (→ 1. Avenant, cit. 3; fantasque, cit. 2; fauvette, cit.; mordre, cit. 20; œil, cit. 46; sédentaire, cit. 1). || Enfant vif. Diable, espiègle, éveillé, frétillant, remuant (→ Éduquer, cit. 7; titi, cit. 2). || Il est vif et espiègle, c'est un vrai lutin, un petit diable. || Vif, passionné, endiablé (cit. 4). || Vif comme un papillon (→ Causeur, cit. 1), un émerillon, un lézard (→ Flexible, cit. 6). || Un vieillard ingambe et vif. Vert.Tempérament, caractère (cit. 46) vif. Ardent, 1. feu (de feu), primesautier (→ Glisser, cit. 33; navet, cit. 2). || Humeur vive (→ Fréquentation, cit. 5).Œil, regard vif, brillant et toujours en éveil, prompt à suivre, à saisir (→ 1. Barbe, cit. 16; 1. fouine, cit. 1; rabouillère, cit. 1; spirituel, cit. 6).Par ext. || Mouvements, gestes vifs (→ 2. Goujon, cit. 2; griffe, cit. 4). || Marche, démarche vive. Allègre, dégagé (→ Envie, cit. 13; serrer, cit. 12). || Parades (cit. 11) vives.
5 Je n'entends plus que ce pas vif, régulier, et le léger tintement, sur les chaussures, des lacets aux pointes de fer.
G. Duhamel, les Plaisirs et les Jeux, III, II.
Par anal. (Mus.). || Rythmes, mouvements, airs, morceaux… vifs (par oppos. à lent). Rapide (→ 1. Émouvoir, cit. 15; lyrique, cit. 4; orgue, cit. 4; stabat, cit.). aussi Allegro, allegretto.
2 (XVIIe). Qui est d'une ardeur excessive, au point de s'emporter facilement (→ Couper, cit. 15; piquer, cit. 31). Brusque, emporté, violent. || Il est vif, trop vif : il a la tête chaude, près du bonnet (cit. 6). || Je regrette d'avoir été aussi vif (→ Fâcher, cit. 19).Par ext. || Échanger des propos très vifs, des paroles très vives, qui ont quelque chose de blessant, qui ne ménagent pas l'adversaire. Dur. || Langage, termes un peu vifs. || Boutade vive. Mordant.
3 (XVIe). Prompt dans ses opérations. || Esprit vif. 1. Brillant, éveillé, ouvert (→ Analyser, cit. 1; juste, cit. 29; pénétrant, cit. 9). || Intelligence (cit. 13) vive (→ Audacieux, cit. 6). || Vive imagination. Ardent (cit. 33; et → Amant, cit. 3; enflammer, cit. 18).Style vif. Énergique. || Traits vifs. Spirituel.
6 L'esprit vif et impatient de Voltaire faisait qu'il ne se donnait pas le temps de résumer ses idées.
A. de Vigny, Journal d'un poète, 1838.
4 (1690, Furetière; choses). Peut s'employer avant le nom en épithète (stylistique). Très intense. || Lumière vive (→ Lueur, cit. 1). || « Adieu, vive clarté de nos étés trop courts » (→ Ténèbre, cit. 1). || Vif éclat. Haut (→ Hellénisme, cit. 3).(En parlant des couleurs; après le nom). || Couleurs (cit. 27), teintes vives. Criard, cru, éclatant, franc (2. Franc, cit. 13), gai, voyant (→ Bâtiment, cit. 9; 1. parer, cit. 7). || Coloris, tons vifs (→ Coquet, cit. 10; distributeur, cit. 3). || Teint vif. Coloré (et contr. : blafard, pâle). || Vive rougeur (cit. 4). || Rouge, rose, jaune… vif (→ Badigeon, cit. 1; denture, cit. 1; égayer, cit. 5).Feu vif. Grand (→ Rendre, cit. 30; sauter, cit. 22). || Soleil vif. Ardent, brûlant (→ 2. Pointer, cit. 1). || Un froid vif. Aigre, âpre, mordant, perçant, piquant (→ Fraîcheur, cit. 3).
6.1 Le drapeau de cette nation était rouge vif, jaune vif, or vif, en un mot arc-en-ciel vif, sur teint de safran, de pourpre et de mort.
Giraudoux, Siegfried et le Limousin, p. 242.
Sensibilité, sensations, impressions (cit. 19), passions, émotions vives (→ Amortir, cit. 6; sympathie, cit. 2). || Sentiment vif (→ Figer, cit. 6). || Une vive douleur. Aigu, exaspéré (→ Détention, cit. 1).|| Un vif plaisir (→ Amorce, cit. 8; exister, cit. 16). || Vif regret. Cuisant (→ Liaison, cit. 9). || Vive satisfaction (→ Musée, cit. 2). || Haine (cit. 12 et 25) vive. || Le vif amour du bien (→ Affection, cit. 1). || Vive reconnaissance. || Goût (cit. 42) vif pour… || Vif désir (→ Animer, cit. 24), vif besoin (→ Appétit, cit. 29). || Vive ardeur (→ Expulser, cit. 6), curiosité (cit. 10), impatience. Éperdu, fébrile, 1. fou. || Un souvenir très vif de… Durable, jeune. || Foi (cit. 29) vive et agissante (cit. 3).Vive attaque (cit. 6; et → Raison, cit. 10). || Vive fusillade. || Vifs applaudissements. Chaleureux (→ Exciter, cit. 12). || Vifs succès. || Vive controverse, discussion, altercation. Animé (→ Matamore, cit. 3). || Vifs reproches. || Pression (cit. 5) plus ou moins vive. Fort. || De vive force.
7 De ces baisers puissants comme un dictame,
Des ces transports plus vifs que des rayons,
Que reste-t-il ? (…)
Baudelaire, les Fleurs du mal, « Spleen et idéal », XXXVIII, IV.
CONTR. Défunt, mort. — Abruti, alangui, amorphe, apathique, atone, calme, croupissant, effacé, endormi, engourdi, fade, froid, gelé, indolent, langoureux, languissant, mièvre, mou, nonchalant, paresseux, pesant. — Faible, obscur, plat, sombre.
DÉR. et COMP. Vivement. — Aviver, revif; vif-argent, vive-arête, vive-eau.
————————
1. vive [viv] n. f.
ÉTYM. 1393; altér. de wivre, vivre, XIIIe (→ Vouivre); du lat. vipera « vipère », à cause des épines venimeuses des nageoires de ce poisson; Guiraud rapproche le mot de vielle (poisson analogue) et postule comme étymon un dérivé de vivus (viva, vivella), par l'idée d'« arête vive, pointue ».
Poisson acanthoptérygien (Trachinidés), de taille moyenne, aux nageoires épineuses, vivant surtout dans le sable des côtes. || Les premiers rayons de la nageoire dorsale antérieure de la vive sont venimeux.
tableau Noms de poissons.
HOM. Vive (fém. de vif).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vive — vive …   Dictionnaire des rimes

  • Vive — Vive …   Wikipédia en Français

  • vive ! — ● vive ! interjection (de vivre) Cri par lequel on exprime un souhait de longue vie ou son admiration, ou une simple approbation : Vive ou vivent les vacances ! Vive la République ! ● vive ! (difficultés) interjection (de …   Encyclopédie Universelle

  • Vive — (v[=e]v). [F., imperative sing. pres. fr. vivre to live, L. vivere.] Long live, that is, success to; as, vive le roi, long live the king; vive la bagatelle, success to trifles or sport. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ViVe — Senderlogo Allgemeine Informationen Empfang: VHF, Kabel Länder …   Deutsch Wikipedia

  • vive! — vive!, plur vivent! Interj. (Accompagné du nom de qqn que l on acclame et à qui l on souhaite longue vie.) Vive le roi! Par ext. Vive la République! Vive (ou, plus rare, vivent) les vacances! …   Encyclopédie Universelle

  • vive — (interj.) 1590s (in vive le roi), from French, lit. long live ; French equivalent of VIVA (Cf. viva) (q.v.). Jocular phrase vive la différence in reference to the difference between men and women is recorded from 1963. Also in vive la bagatelle,… …   Etymology dictionary

  • vive — Vive. s. f. Espece de poisson de mer du genre de ceux qui font leurs petits vivants. Une grosse vive. la chair de la vive est ferme & de bon goust …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Vive — (v[imac]v), a. [L. vivus: cf. F. vif. See {Vivid}.] Lively; animated; forcible. [Obs.] Bacon. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ViVe — (Visión Venezuela) est une chaine de télévision à vocation culturelle fondée par le gouvernement national du Venezuela en 2003 dont l objectif consiste à la diffusion d informations liées au processus politique du pays et la promotion de la… …   Wikipédia en Français

  • vive — [vēv] v.impersonal v.imper. 〚Fr〛 long live (someone or something specified)!: used in exclamations of acclaim * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.